Pourquoi : « V’lan dans l’œil » ?

Frontispice-de-la-partition-originaleNous recherchions pour Les Délyres d’Orphée un ouvrage déjanté. Notre choix s’est naturellement porté sur une œuvre du « compositeur toqué » HERVÉ. Et quelle œuvre que ce « Vlan dans l’œil » renommé plus tard « L’œil crevé » !…
C’est notre pianiste (il réalise les arrangements et dirige également l’ensemble instrumental de 10 musiciens Schklink Orchestra), qui nous a fait découvrir ce petit chef-d’œuvre.
Dès la première lecture nous avons été sous le charme de l’excentricité et de l’originalité de cet ouvrage.
Bien sûr, le livret, très touffu, a été remanié pour éviter certaines tournures très 19e siècle et incompréhensibles de nos jours.
Selon nos principes la musique n’a pas du tout été modifiée et sera jouée dans son intégralité.
C’est en janvier 2014 et en février 2016 que Les Délyres d’Orphée ont présenté cette œuvre à la Salle Jean-Renoir de Bois-Colombes, ville qui nous soutient depuis toujours.